Mes : Manufacturing Execution System

Le MES est l’acronyme de Manufacturing Execution System que l’on peut traduire par gestion des processus industriels. Le MES est apparu dans les années 90 sous la forme de solution logicielle.

Mes : Manufacturing Execution System

Le MES, c’est quoi ?

Un logiciel MES (Manufacturing Execution System) est un système informatique dont les objectifs sont d’abord de collecter en temps réel les données de production de tout ou partie d’une usine ou d’un atelier. Ces données collectées permettent ensuite de mieux piloter et gérer la production par un suivi de la production, une gestion de la traçabilité, un contrôle de la qualité, une gestion de la maintenance préventive,…

En fait, le MES fournit l’information permettant d’optimiser les activités de production du lancement de la commande au produit fini. Il doit se concentrer sur l’information critique des activités de production et la distribuer à l’ensemble de l’entreprise et la Supply Chain, via des communications bidirectionnelles.

Les origines du MES

Le MES trouve ses origines dans les contraintes et les pressions subies par les industriels, mais aussi dans une nécessité technique de terrain d’échanges de données.
Les sites de production industrielle sont depuis plusieurs années exposés à un grand nombre de contraintes et pressions :

• Augmentation de la qualité
• Pression des prix
• Pression de la grande distribution, des grands donneurs d’ordre
• Pression du client / consommateur

Ils doivent répondre aux contraintes du marché :

• Diminuer le temps de mise sur le marché de nouveaux produits
• Proposer des produits personnalisés (diminuer la taille des lots)

Mais aussi celles de leur écosystème :

• Entreprise répartie
• Reporting groupe
• Normes nationales, européennes, environnementales

Pour répondre à ses éléments sans perdre de productivité, il leur est indispensable de :

• Maîtriser leurs prix de revient
• Connaître les conditions de production en temps réel

Pour cela ils disposent souvent d’un système de gestion (ERP / GPAO) et de ses moyens de production (machines, opérateurs), mais comment faire communiquer les deux ?

Solution 1 :

les opérateurs renseignent des formulaires papiers sur les conditions de fabrication (temps, quantité, lot,…), ces formulaires sont ressaisis sous Excel ou directement sur le système de gestion, puis repris pour analyse.
Bilan : le temps passé pour la saisie, la ressaisie, la consolidation des données,… est souvent très long, très coûteux pour un résultat souvent décevant, car basé sur des données assez peu fiables.

Solution 2 :

mettre en place un solution d’échanges automatiques de données entre les deux, permettant de collecter les informations à la source, de les consolider pour une analyse temps réel et de les transmettre à la gestion : ce système s’appelle le MES.

Les besoins et les objectifs

Vos besoins :
• Suivre la productivité
• Contrôler la qualité
• Gérer la traçabilité

Vos objectifs :

• Responsabiliser les acteurs : suivi quantitatif et qualitatif de la production
• Informer au plus près : collecte et rétro-information sur les lignes, dans l’atelier
• Zéro papier sur les postes : aide au pilotage et à la décision

Un apport à tous les niveaux

Schéma quélité temps MES

  • Données actualisées au bon endroit
  • Données actualisées au bon moment
  • Transparence des données
  • Meilleure fiabilité des décisions
  • Meilleure planification
  • Meilleure productivité
  • Diminution des temps de réaction
  • Optimisation des processus
Share Button