Projet MES : la conduite du changement dans la transformation de l’usine

Dans tous les projets de transformation digitale, la conduite du changement doit être fortement appréhender par les équipes projet.

Comment faire adhérer les équipes à la digitalisation de l’usine ?

Projet MES : la conduite du changement dans la transformation de l’usine

 

COMMUNIQUER POUR FACILITER LE CHANGEMENT

Pour impliquer tous les acteurs dans le projet, la communication est importante pour faire comprendre l’enjeu et l’intérêt de l’outil aux outils. Elle facilite considérablement la conduite du changement.

Dans le schéma ci-dessous, on retrouve la liste des acteurs d’un projet MES, avec pour chacun leur rôle et leurs actions.

acteur conduite du changement logiciel MES

 

IMPLIQUER LES UTILISATEURS DANS LE PROJET

Les utilisateurs d’un nouvel outil doivent être préparés et accompagnés pour mieux l’appréhender.

Voici quelques techniques simples pour faire face aux réticences et faciliter la conduite du changement :

  • Informer et impliquer les collaborateurs  – Le MES est l’outil fédérateur pour un grand nombre de personnes dans l’usine : la production, la maintenance, la qualité, le service IT et parfois les services supports.
  • Former les utilisateurs – Pour les opérateurs, si vous avez choisi un logiciel simple et intuitif, la formation est souvent très courte voire pas nécessaire ! Du côté des managers, ils doivent être formés quant à l’utilisation et à l’exploitation du logiciel MES, en passant par le paramétrage et la configuration pour être autonome vis-à-vis de l’éditeur.
  • Responsabiliser et valoriser les opérateurs – Avec le logiciel MES, l’opérateur est au centre de l’atelier. Il est son assistant, son outil au quotidien pour simplifier la réalisation de ses propres actions. Il lui permet de monter en compétences (notion de gestion de production, utilisation de l’informatique).
  • Favoriser la démarche pas à pas – Les utilisateurs de l’application accueilleront plus facilement les fonctionnalités arrivant petit à petit plutôt qu’un gros bloc qui transforme tout d’un coup. Evitez l’effet Big Bang !
  • Intégrer des managers de proximité – La réticence est souvent plus forte sur les managers et notamment les managers de proximité car le changement est nettement plus important pour eux. Leur mission évolue : « détecter les problèmes » à « anticiper et résoudre les problèmes ».

 

Retrouvez plus d’informations sur notre article de blog : Conduite du changement pour un projet MES

 

Share Button